Retour aux actualités

Initiez-vous à l’Histoire de l’Art ! ????

Thomas, professeur à l’atelier d’arts plastiques et conférencier, vous propose cette semaine deux œuvres de Vincent Van Gogh (1853-1890).

 
???? « Le génial Van Gogh a peint plus de 700 tableaux…Et on voit toujours les mêmes. Je voulais aujourd’hui vous montrer deux œuvres que j’adore, et que vous ne connaissez peut-être pas ».
 
???? Le pont d’Asnières (1887)
  • Van Gogh peint le quotidien. Il est, durant cette période parisienne, impressionniste. Mais à sa façon…. Pas de « joie de vivre » facile, bourgeoise, comme chez les autres. L’existence pour lui manifeste le sacré. L’absolu est dans ce qui passe, l’impermanent, c’est pourquoi il est au fond celui qui a le mieux compris les japonais, et on le voit ici. Tout passe, le train, les nuages, les bateaux…Seul point immobile dans ce mouvement d’éléments fluides, de taches colorées toutes différentes, une silhouette rouge. Cette femme élégante à l’ombrelle est pure présence, et absence, un signe.
 
???? Arbres et sous-bois (1887)
  • Van Gogh était pauvre. Il ne va pas en Normandie, ni même à Giverny le week-end, mais il peint Asnières, les bois autour de Paris, où il va à pied. Étonnant tableau, féérie de verts, tapis de taches vibrantes de lumière. Les touches de la moitié inférieure sont sur fond noir, comme le clair obscur de ses premiers tableaux « hollandais ». La ligne de lumière au centre marque le contraste entre l’air et la terre, comme souvent…Elle avance optiquement par le jaune et recule selon la perspective. Regardez comme les taches sont différentes, certaines pointillistes (il l’a été), d’autre larges et rapides. Il invente de petits points rouges pour allumer les verts. Les jeunes arbres (des hêtres?) sont couverts de jeunes feuillages et vibrent. Tout est vivant, c’est la vie elle-même !