Rictus ou le caus’ tout haut

Théâtre

RICTUSIMAGE
DURÉE : 1h00

Frank Taponard | Compagnie Au Long Court

D’après Les soliloques du pauvre de Jehan Rictus,

Dès 14 ans

Aux antipodes de Hugo ou de Zola, Jehan Rictus est un véritable peintre social qui, par son œuvre, a su parler de la misère, de la triste condition humaine et des affres de la pauvreté.

Les errances d’un sans-logis noctambule dans les rues de Paris en quête d’un havre temporaire au cœur du chaos et des fracas du monde. Tour à tour résigné, rêveur ou révolté, « le prince du bitume », comme il se qualifie lui-même, nous interpelle comme s’il était à lui seul l’humanité toute entière.  Une guitare électrique semble suivre ses pas, telle une compagne des bons comme des mauvais jours.

Intime et fraternel, il se confie sans fard ni faux-semblants. Il est l’un des symboles de l’affranchissement de la pauvreté par la création. Pauvre en moyen mais riche en imagination, il est le parfait exemple de l’homme chez qui « écriture » à pour synonyme le mot « échappatoire ».

« La nuit, tout’ la ville est à moi
J’en suis comm’ qui dirait le Roi… » 

DISTRIBUTION

Adaptation et guitare : Fred Masson
Création lumière et scénographie : Yoann Tivoli 
Mise en espace sonore : Alain Peyrard
Régie générale : Duncan Demoulin
Production : Stéphanie Clerc | Compagnie Au Long Court
Co-production : La Fille du Pêcheur
MCC/MJC de Bourg en Bresse(01), SMAC la Tannerie (01), Théâtre la Chevalerie (39), Le Tapis Volant ( 69)
Projet soutenu par le conseil départemental de l’Ain dans le cadre de l’aide à la création.

Tarifs

Plein tarif : 12€ Tarif réduit : 8€ Tarif abonné : De 8€ à 12€ Réserver